FJ #4: La scission de l’Âme

Les bases ayant été jetées dans mes précédents articles* de la série consacrée aux aspects “théoriques” des Flammes Jumelles, nous allons maintenant pouvoir reprendre les points un à un dans le détail. Dans un certain détail, pour être plus précise. En effet, chaque sujet entraîne des questions et des sous-sujets qui, eux-mêmes, entraînent encore plus de questions et des sous-sous-sujets. Et chaque sous-sous-sujet mérite un article à lui seul. Nous allons progresser un pas à la fois. Et oui, cela demande de la patience, mais tout comme le lien de Flammes Jumelles 😉 Chaque détail se doit d’être traité correctement et surtout avec clarté et lisibilité. Un article ne pouvant décemment pas avoir la taille d’un livre, il me faut procéder par étapes.

Notez que je ferai toujours bien la différence entre “ce qui se dit” et “ce que nous avons vécu” mon Autre et moi. Vous savez maintenant à quel point il est important pour moi de vous partager des événements concrets que nous avons réellement vécus et expérimentés dans la matière. Nous sommes alors au-delà de la simple histoire qu’on se raconte pour se faire croire “que”, au-delà de la vie rêvée, projetée, vécue par procuration. Je vous dirai aussi toujours clairement ce que je ne sais pas au moment où je vous écris. A vous ensuite de prendre ce que vous avez à prendre en gardant bien à l’esprit de vivre votre propre histoire sur votre propre chemin, en toute souveraineté, avec honnêteté envers vous-même et les autres, sans vous raconter d’histoire si possible.

Petit rappel théorique…

Petit rappel pour ceux qui sont passés à côté de l’information…

Les Flammes Jumelles ou Âmes Jumelles, c’est en fait une seule âme qui s’est scindée en deux et s’est retrouvée incarnée dans deux corps différents, indifféremment du sexe et du genre. Oui je dis bien indifféremment du sexe et du genre. J’insiste car je lis de ci de là que l’existence des Flammes Jumelles seraient la preuve justifiant des propos et parti-pris homophobes. Aucun lien ne justifie de tels propos.

Une fois incarnées, ces deux parties d’Âmes sont appelées à se retrouver et à vivre un parcours assez spécifique sur lequel nous revenons ici et reviendrons encore au fil articles. Attention, là aussi, je vois certaines personnes adultes s’appuyer sur le lien de Flammes Jumelles pour justifier des relations avec des personnes mineures. Le prétexte? Un décalage d’incarnation qui justifierait de grandes différences d’âge… Aucun lien ne cautionne l’abus de mineur!

Revenons à l’essence et à la naissance de nos Flammes Jumelles, cela repose évidemment sur le fait qu’il existe des Âmes et qu’elles viennent donc bien de quelque part. Oui mais d’où?

Image par Gerd Altmann de Pixabay

Non seulement l’Univers est vaste, mais en plus nous, êtres humains, sommes physiquement limités par nos sens. Nous sommes incapables de tout voir et tout entendre, toutes les fréquences ne nous sont pas accessibles. Ce qui passe à travers nos yeux, passe en fait à travers différents filtres qui ne nous donnent au final qu’une interprétation de ce qui est et pas ce qui est. Ce postulat posé, et en dehors de tout dogme, de toute religion, on peut se dire qu’il existe quelque part, une “Source”, une Énergie créatrice à l’œuvre ou, pour parler de manière moins “perchée” un mécanisme qui met des choses en branle. Dont les Âmes.

On peut aussi se demander si toutes les Ames se scindent en deux, si non pourquoi cette disparité. Comme dit plus haut, c’est une vastitude incroyable à investiguer et à traiter.

Je n’irai pas plus loin sur le sujet pour l’instant, tout simplement parce que je n’ai pas (encore) reçu directement d’informations qui me permettent d’y voir plus clair et de vous partager quelque chose que j’aurais vécu/perçu directement dans ma chair.

… et fait concret

Par contre, concernant la scission de l’Âme, si vous me lisez régulièrement, vous savez que je ne peux qu’y croire parce que j’ai eu la chance de la revivre. Et pas sous hypnose, pas en étant avec quelqu’un d’autre, pas non plus en cherchant à revivre cet événement que je ne connaissais alors pas du tout. Non, de manière très spontanée et inattendue. C’est grâce à cet événement que j’ai commencé à faire des recherches et que j’ai découvert les Flammes Jumelles. Je vous remets mon récit ci-dessous, au cas où vous ne l’auriez pas encore lu.

Nous étions au début de notre relation après la Réunion, quelques mois à peine, et ne vivions pas encore ensemble. Je me trouvais chez moi, dans ma salle de bains. Très précisément, j’étais en train de prendre ou de remettre quelque chose dans le tiroir, celui de droite, sous l’évier. Je revenais de chez mon Autre chez qui j’avais passé quelques jours. Je pensais à lui, à notre lien si particulier. Tout à coup, j’ai vu et ressenti la séparation de notre âme. Très clairement. Je sais que notre âme venait de descendre d’un palier, je n’ai pas vu ce précédent palier, mais bien celui dans lequel notre âme venait d’arriver. C’était magnifique, une immense étendue de prairie verdoyante, un air pur et un vent frais qui cinglait juste ce qu’il fallait. C’était grisant de ressentir tout ça pour notre âme. Un vrai shoot de plaisir. Notre âme volait à toute vitesse à basse altitude, pure énergie. Ni corps ni mot. Juste du ressenti. Puis, le choc. Tout à coup, j’étais je. Il n’y avait plus d’âme-nous. J’ai ressenti une légère secousse (pour les femmes qui ont été enceinte et qui ont senti leur bébé se retourner dans leur ventre ou qui l’ont senti “descendre”, la sensation était assez semblable) et il était parti, ce morceau d’âme, ce morceau de nous, de moi. Trop vite, trop loin. J’ai senti la déchirure terrible de l’avoir perdu et dans mon corps et dans mon coeur. Je goûtai à la solitude, j’étais seule, je ne ressentais plus l’unicité. Je goûtai aussi au sentiment de culpabilité qui me tordait des entrailles que je n’avais pas encore à cause de cette impression que j’avais causé la séparation. J’ai ressenti les choses tellement fort que j’ai vacillé et que j’ai dû me retenir au tiroir entrouvert pour ne pas tomber.

Et la scission fut

La scission est un énorme bouleversement qui donne naissance à deux Âmes qui vont rester liées énergétiquement, même en étant séparées. Ces deux Âmes présentent également des traits communs spécifiques qui vont avoir un rôle primordial dans leur évolution. En voici les principaux.

Il est dit que chaque partie d’âme portera sa propre polarité, l’une polarité féminine et l’autre polarité masculine. Dans l’ordre, l’une portera donc l’énergie Yin et l’autre l’énergie Yang. C’est un sujet sur lequel je travaille encore.

De même, ces dernières années, les notions de “chaser” et de “runner” ont envahi le terrain des Flammes Jumelles. L’une des Âmes, le chaser, serait conscient de la particularité du lien tandis que l’autre, le runner, n’en serait pas conscient, voire en aurait peur et le fuirait. Là aussi, je me laisse le temps d’appréhender les théories sur le sujet eu égard à notre vécu afin de vous fournir les informations les plus qualitatives possibles. Je peux déjà vous dire que ce qu’on lit et entend en général sur le sujet manque de nuances. Et, de par mon vécu, je pense aussi que les deux Âmes vont devoir expérimenter les deux postures sur leur parcours. J’y reviendrai.

Les jumeaux sont des opposés, mais pas des contraires. Ils partagent le même socle de valeurs, le même socle d’expériences et d’expérimentations, le même socle de douleurs, mais ils ne les expriment pas de la même manière. Pour moi, le côté “opposé” se situe à ce niveau-là essentiellement. Face à une situation ou un problème, mon Autre et moi pensons bien souvent la même chose, ressentons également la même chose, mais nous n’allons pas forcément traiter le problème ou la situation de la même manière.

Ils sont le miroir l’un de l’autre. C’est un des aspects qui fait que la relation n’est pas toujours confortable. C’est un lien qui se doit d’être travaillé pour mener chaque jumeau à se connaître, réellement se connaître jusque dans ses tréfonds et s’aimer de manière inconditionnelle, d’abord soi-même, ensuite l’un l’autre. La relation, à travers votre jumeau-miroir vous montrera vos peurs les plus profondes, vos blessures les plus douloureuses jusqu’à ce que vous arriviez à les transcender. Mais attention, ce n’est pas votre Autre qui pose des actions pour vous faire du mal, c’est le lien qui crée des situations propices à ce travail sur soi. Le lien entre Flammes Jumelles ne peut être un lien toxique, en aucun cas.

C’est parti pour de longues aventures!

Voilà donc nous deux petites Âmes avec leurs bagages de base lancées dans l’incarnation, chacune de son côté. Avec pour mission/besoin d’expérimenter et de grandir suffisamment au travers de leurs différentes vies afin de transcender la scission de l’Âme et les blessures originelles. Et évidemment, de retrouver son Autre dans la matière pour se réunir et fusionner à nouveau. Je suis persuadée qu’il faut de nombreuses vies pour y arriver et que nous portons le poids des séparations et réunions manquées de certaines de nos vies antérieures. Puissions-nous, cette fois, y arriver 😉

Image par Vlad Ymyr de Pixabay

On se retrouve vite pour un autre article! Hautes et belles énergies à vous

De nos Flammes Jumelles,

Voir mes accompagnements par ici!

*FJ #1: Les Flammes Jumelles, c’est quoi?

*FJ #2: Le “parcours” des Flammes Jumelles

*FJ #3: Flammes Jumelles, une coquille vide?

Un avis sur “FJ #4: La scission de l’Âme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chemins de Vie & Flammes Jumelles, Copyright 2020 © Vie privée et cookies