FJ #3: Flammes Jumelles, une coquille vide?

Juger.

Ne pas croire.

Fustiger.

Oublier que le monde se compose de milliards de paires d’yeux et donc, de facto, de milliards de visions, de ressentis, de “petits” mondes dans le monde.

Juger sans savoir…

J’ai lu récemment des propos méprisants sur les Flammes Jumelles. Propos qui venaient de personnes de la sphère “spirituelle” et qui, avouons-le, n’étaient pas dénués de vérités sur le phénomène actuellement induit. Titres “putaclics”, mensonges, condescendance, egos démesurés, etc. Mais ces “vérités” ne sont pas inhérentes au “phénomène Flammes Jumelles”. C’est le propre de tous les domaines rendus publics. Oui des gens se disent Flammes Jumelles sans l’être, soit qu’elles sont réellement convaincues et se trompent, soit qu’elles mentent pour nourrir un besoin de notoriété, voire pour assouvir leur cupidité ou encore par simple désespoir face à leurs difficultés financières, espérant avoir trouvé la poule aux oeufs d’or.

Quoi qu’il en soit, ce n’est pas pour autant que les Flammes Jumelles n’existent pas. Peut-être que le terme est mal choisi, peut-être que les mots pour décrire l’ensemble de ce que cela signifie sont maladroits. Peut-être aussi (sans doute même) que la plupart des Flammes Jumelles ne connaissent pas elles-mêmes tous les tenants et aboutissants et se sentent comme des explorateurs en terre inconnue.

Il me semble que, d’autant plus quand on parle soi-même de choses dites “paranormales”, la question n’est pas de croire ou pas aux Flammes Jumelles. Tout comme la question ne serait pas de croire aux pouvoirs guérisseurs, à la capacité de certains de voir les aura, à la médiumnité et à l’ensemble des choses qui concernent le monde de l’Invisible (Invisible-à-nos-yeux 😉 ). Si vous pensez qu’une chose est possible, pourquoi tout ne serait pas possible? On ne sait pas ce qu’on ne sait pas et on ne sait certainement pas ce qu’on ne voit pas……

… Ou rester ouvert

Non, la question c’est de choisir de croire ou pas en la personne qui vous transmet les informations. Et de remettre alors en question vos propres préjugés sur le monde de l’Invisible-à-nos-yeux. J’en avais moi-même et j’en ai encore. Quand j’entends quelqu’un dire qu’il voit des dragons ou des fantômes, une part de moi tique quand même (et pourrait se sentir inférieure, et oui, la toute puissante Flamme Jumelle que je suis ne voit ni les auras – j’aimerais bien pourtant-, ni les fantômes et ne gagne pas non plus des centaines de milliers d’euros grâce au pouvoir de l’intention 😉 ). Mais pour avoir expérimenté dans ma chair, concrètement et avec mon Autre, des phénomènes que je ne pensais pas “réels”, je me dois désormais d’être ouverte à tout ce qui ne se voit pas et aux expériences des autres, aussi bizarres et perchées puissent-elles me paraître. Toucher du doigt l’invisible et ne croire qu’en sa propre expérience, est-ce vraiment là la meilleure façon de progresser sur ce chemin? Gardez toujours votre souveraineté et le recul nécessaire, ne plongez jamais tête baissée, prenez le temps de vous faire une opinion et d’écouter votre intuition, mais restez ouverts.

Il y a tant à découvrir!

Je comprends qu’on puisse penser que les Flammes Jumelles ne sont qu’un concept pour faire vendre ou se faire mousser parce que “ça part un peu dans tous les sens”. C’est pourquoi j’ai choisi de vous raconter avec le plus de détails possibles (sans pour autant, je l’espère, tomber dans l’impudeur, l’exhibitionnisme et le “putaclic”) notre histoire. Autrement dit, des faits concrets. Parce que les Flammes Jumelles, c’est loin d’être une coquille vide et que je veux contribuer à ce “rendre l’irréel réel” qu'”on” me martèle avec insistance. Ceci dit, il n’est pas question pour moi de convaincre, mais juste de déposer, dans la meilleure et la plus belle énergie qu’il me soit possible de vibrer. A vous de faire le reste en trouvant votre propre chemin, Flammes Jumelles ou pas.

Et comme tout est chemin, le parcours des Flammes Jumelles l’est aussi. Un véritable parcours initiatique qui ne peut se résumer en un seul article. Il y a tant à dire, tant mûrir, tant à expérimenter, tant à découvrir, tant à se nourrir, tant à transcender. Prenez le temps et vous verrez la coquille se remplir.

On se retrouve vite pour un autre article! Hautes et belles énergies à vous.

De nos Flammes Jumelles,

Voir mes accompagnements par ici!

Un avis sur “FJ #3: Flammes Jumelles, une coquille vide?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chemins de Vie & Flammes Jumelles, Copyright 2020 © Vie privée et cookies